La vermifugation du cheval

 

   

 

 

 

 

Les parasitoses internes importantes observées chez le cheval ont, la plupart du temps, pour origine la présence de Strongles, de Taenias et de Douves. Le plus souvent l'infestation a lieu dans les prés. Cependant, il ne faut pas oublier la présence d'autres parasites comme : les Ascaris, les Oxyures, les Strongyloïdes et les Gastérophiles.
Non seulement il faut prévenir ces parasitoses par une hygiène correcte des écuries et la qualité du milieu de vie de l'animal (prolifération des parasites en milieu humide par exemple...), mais il faut aussi les éliminer par des vermifuges adéquats.

Ces vermifuges sont nombreux et peuvent être la plupart du temps administrés par les éleveurs eux-mêmes lorsqu'il ne s'agit pas de parasitoses graves entraînant une symptomatologie importante et des conséquences graves pour la santé de l'animal et sa carrière.

Vermifugations courantes :
On les groupe par familles en fonction du principe actif. + L'oxybendazole - L'Equiminthe : agit sur les Ascaris du poulain, les Oxyures, les Grands et Petits Strongles du cheval.
- La Verméquine : agit sur les mêmes parasites. + Le Pyrantel
- Le Strongid : agit lui aussi sur les mêmes parasites que le précédent. Mais, à dose double il est très actif contre le Taenia. + Le Febentel - Le Rintal : agit sur les Strongles gastro-intestinaux, les Strongles pulmonaires, mais aussi contre les Ascaris et les Oxyures.
- Le Rintal Plus : agit sur les mêmes parasites et sur les larves de Gastérophiles. + Le Trichlorfon
- Le Néguvon : agit sur les Gastérophiles, mais aussi sur les Ascaris et les Oxyures. + La Moxidectine
- L'Equest : agit sur les Strongyloïdes, les grands et petits Strongles, les Ascaris, les Oxyures, les Habronèmes, les Gastérophiles et les Trichostrongylus. + Le Dichlorvos
- L'Equigard : agit sur les Strongles gastro-intestinaux, les Gastérophiles, les Ascaris, les Oxyures. + L'Ivermectine
- L'Eqvalan : agit sur les petits et grands Strongles, mais aussi sur les Gastérophiles à tous les stades larvaires, les Ascaris et les Oxyures.
- Le Furexel : a une action identique au précédent. + Le Fenbendazole
- Le Panacur : agit sur les grands et petits Strongles, les Ascaris, les Oxyures et les Strongyloïdes. Il a une activité ovicide ce qui le rend intéressant comme vermifuge de printemps et d'été. + Le Mebendazole
- Le Telmin : agit sur les Strongles, les Ascaris, les Oxyures. - Le Telmin Plus : a une action identique au précédent mais agit aussi sur les larves de Gastérophiles.

Fréquence des vermifugations
Il est recommandé de vermifuger les équidés tous les 3 mois et l'on obtient ainsi des animaux en bon état général, qui sont aptes aux performances, ou à une reproduction sans risque.

Contre-indications
Est contre-indiquée, chez la Jument gravide dans les 3 derniers mois, l'utilisation du Telmin Plus.
Est contre-indiquée, chez les Foals de moins de 100 kg, chez les chevaux emphysémateux, ou atteints d'affections respiratoires, l'utilisation d'Equigard.
Est contre-indiquée, chez les poulains de moins de 4 mois et chez la jument au cours du dernier mois de gestation, l'utilisation du Néguvon et du Rintal Plus.
Est contre-indiquée, pour le moment, chez les étalons reproducteurs, l'utilisation de l'Equest.

Il appartient donc à l'éleveur, en suivant les conseils de son vétérinaire, de vermifuger régulièrement ses chevaux en tenant compte de la saison, du degré de parasitisme et de la symptomatologie observée.

L'éleveur peut, par une vermifugation régulière et systématique, prévenir bien des accidents dus aux parasitoses internes, mais le vétérinaire peut, par l'utilisation de la sonde naso-oesophagienne et l'administration de vermifuges liquides ou de mélanges de vermifuges liquides, corriger bien des phénomènes graves dus aux parasitoses internes, en les associant à des thérapeutiques symptomatiques.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×